Les histoires du cowboy en running

Épisode du 2 août 2019

J’arrive d’un show hier soir… pis je me suis tapé le nouvel album de Tyler Childers deux fois avant de me coucher (gros avantage du numérique où le nouvel album arrive à minuit!)… fou comment c’est bon. Le titre de l’album c’est Country Squire, pis si tu connais pas Tyler, clique sur la chanson titre, meilleur toune pour te donner un exemple de ce qu’il fait. C’est son deuxième album réalisé par Sturgill. J’ai mis aussi Feathered Indians version live, extraite de l’album précédent.

Tyler Childers est un jeune songwriter avec une écriture du tabaslak pis baveux comme j’aime. Une affaire qui me fait vraiment tripper, c’est qu’on pense aussi la même chose du fameux son « vrai country ». Lui il dit que le son, ça change à chaque région parce que les gens sont différents selon les places. Pis que c’est ben correct comme ça. Le son country doit refléter le monde, pas une industrie. Lui y trouve ça cave une industrie qui s’entête à produire un pseudo son uniforme totalement stérile.

“It doesn’t make sense to move to one of the biggest-growing cities in the nation (Nashville) to sit in a room with 12 people and write a country song. They’re all singing songs about ‘the place down the road’, but what is that place now?” – Tyler Childers

Moi ce qui me fait tripper de cette musique là, c’est que ça raconte comment le monde vit et pense à travers les tounes. Ça doit appartenir au monde qui fait les tounes, chante les tounes, apprend les tounes. Après ça tu te promènes pis tu réalises que, ben oui check, icitte y mettent plus de banjo, dans ce coin là y trippent sur le violon. Là-bas y sont plus en colère parce que pour telle raison, par là-bas ils utilisent plus l’humour pour telle autre raison, etc…. Le Bakersfield de la Californie a un son, le Outlaw du Texas en a un, le Country-de-Drummond a le sien…

Quand t’écoutes Tyler et Sturgill, t’entends le côté Appalachian parce que les deux viennent de ce coin là. C’est le Kentucky. Tu reconnais un peu le côté bluegrass de Dwight Yoakam (Miner’s Prayer, Bury Me, etc). Dwight vient de là. C’est trippant en maudit!!! Quand t’écoutes le country pis ce que le monde raconte là-dedans, t’apprends pas mal plus d’affaires sur la population que dans les nouvelles, les vox pop, les sondages pis dans les chroniques des blaireaux pseudo-sociologues.

Tu veux connaitre le monde de la Gaspésie? Ben écoute les paroles de Paul pis Irvin. C’est scientifiquement plus vrai que n’importe quel sondage…

Bref… Vlà un artiste qui a des histoires à raconter, avec le son de par che-eux. Ça sonne vraiment bien pis y a une voix vraiment à lui.

P.S. Fais pas le saut. Y est roux.

Bonne écoute!

Country Squire
https://youtu.be/k1XMgUg8p-k

House on Fire
https://youtu.be/EjFN5iVKn6w

All Your’n
https://youtu.be/DrHd3nkCIz4

Article
Tyler Childers: « In country music, nobody is thinking about how to move people »

https://www.theguardian.com/…/tyler-childers-in-country-mus…

Feathered Indians (extrait de l’album Purgatory)
https://youtu.be/_lsran_Slzc